Isabelle Agnély, artisan et créatrice

Née à Carcassonne dans les années soixante d'un père versaillais et d'une mère carcassonnaise, après une enfance sage, Isabelle a besoin dès l'adolescence d'exprimer sa créativité et  son goût pour les assemblages de couleur.
La maison de ses grands-parents n'est pas loin, avec la machine à coudre de sa grand-mère qui est rarement à l'arrêt, et des cartons de chutes de tissus à profusion. Ses premiers essais de couture habilleront ses poupées mannequin.
À 13 ans, en déchiffrant les instructions d'un premier patron de couture, elle achève avec conviction sa première robe. "je n'avais pas choisi la facilité", se souvient-elle, " il s'agissait d'une robe-chemisier écossaise, avec un tissu à raccorder, une jupe en biais, un col de chemisier et des boutonnières ! mais je suis arrivée au bout du modèle et je l'ai beaucoup portée !"
Dès lors, elle sait qu'elle aime réfléchir à de nouveaux modèles, travailler les différentes matières pour en tirer le meilleur et faire des assemblages de tissus et de patrons pour porter des tenues uniques. Pantalons, combinaisons, manteaux, chapeaux, elle apprend au fur et à mesure de ses inventions de nouvelles techniques qu'elle mêle à son expérience naissante.
Elle sait aussi qu'elle aimerait un jour être son propre patron, mais l'heure n'est pas à la rêverie.
Dans cette période où les difficultés économiques et le chômage commencent à apparaître, le choix d'un métier de passion n'est pas vraiment au goût de son entourage, et il est temps de choisir une branche sérieuse : bac scientifique en poche, ce sera un DUT d'informatique et s'ensuivront quelques années laborieuses d'analyse et de programmation en informatique de gestion.

Malgré tout, elle continue à coudre, et rajoute même deux robes de mariées à ses créations. 
Elle commence aussi à utiliser son expérience pour faire ses premiers rideaux, ses premiers coussins, et des habillages de chaises.

1998 : Après quelques années de congé parental, sa décision est prise : elle ne retravaillera pas dans l'informatique, c'est vers l'artisanat qu'elle se tournera, elle ouvrira son atelier de couture.

Tournée vers les couleurs et les matières, et de tout temps plus intéressée par la décoration que par les vêtements, c'est vers la couture d'ameublement que son choix se porte.
Les choses doivent être faites avec professionnalisme : chez elle, le séjour est aménagé en atelier et un logo est dessiné par un cousin de sa mère, le dessinateur POUCH. Ce petit dessin est toujours présent dans le logo de la marque.

Une première boutique de décoration lui fait confiance et passe ses premières commandes pour du travail en sous-traitance, une seconde, puis une troisième.
1999 : Après quelques mois, le carnet de commande se remplit, et décision est prise d'embaucher une première employée et de déménager dans un vrai atelier. 

Août 2000 : l'atelier est aménagé dans un local commercial, plusieurs boutiques de décoration et professionnels de la décoration sont des clients réguliers de l'atelier qui se spécialise dans la sous-traitance. Le rapport avec ces professionnels est nourri d'échange d'idées, de délais à tenir, de nouveaux défis et les projets se succèdent. 

Septembre 2001 : la catastrophe de l'AZF, à moins d'un kilomètre, fait exploser les vitrines et une partie de l'atelier, mais le tout est remis en état aussi vite que possible pour que le travail puisse continuer au plus vite. Quelques traces sur les portes et les murs subsisteront quelques temps, et même si aucune blessure physique n'a été à déplorer, le traumatisme de cette journée planera longtemps dans ce local.

De 2002 à 2008, ce seront une deuxième employée, puis une troisième qui travailleront  pour Isabelle Agnély Couture, mais avec la crise, les difficultés s'accumulent et pour sauver l'atelier, Isabelle doit se séparer de ses employées. Cette expérience la marquera profondément, et, dit-elle maintenant, "je sais à présent que, même si l'expérience m'a fait beaucoup évoluer et beaucoup réfléchir, le rôle de patronne n'est pas vraiment pour moi. Je suis faite pour travailler toute seule, de cela au moins j'ai acquis la conviction."

2005 : l'atelier continue à faire de la sous-traitance, mais avec le développement d'internet, Isabelle, pour qui l'ordinateur n'était qu'un outil de gestion, s'intéresse soudain davantage à ce qui devient un outil plus créatif. En formation à la chambre de métiers, elle fera son premier site internet "pour voir comment ça fonctionne". Dans ces années-là, on imagine peu ce que deviendra cette nouvelle technique.
Son site internet se modernise d'années en années, et par là même, commence à toucher une clientèle de particuliers qui amène des demandes et des projets différents.

Pendant un temps, elle installe même avec un petit succès une mercerie en ligne spécialisée dans les fournitures pour la couture d'ameublement, activité trop chronophage pour être menée de front avec la confection.

Parallèlement à son métier, elle prend en  2012 la présidence du conseil syndical de la grosse résidence où se situe son atelier, et pendant cinq ans se donne bénévolement les moyens de moderniser la gestion de ce lieu en découvrant le monde de la gestion immobilière. Cette expérience humaine la marquera également profondément, découvrant les joies et les difficultés de la gestion d'équipe.

2017 : après bientôt 20 ans d'existence, et toujours une belle clientèle de professionnels, l'atelier de couture d'ameublement ronronne mais le local où il est situé ne peut guère être transformé en showroom pour accueillir des clients potentiels, et cette situation freine le développement de cette activité.
Après quelques mois de questionnement sur le futur de sa carrière professionnelle, Isabelle, demeurant à présent à Muret, décide d'investir une boutique qui accueillera son atelier mais également des collections de tissus.

2018 : 20 ans après les débuts de l'aventure, l'atelier-boutique COUSSIN RIDEAU & Cie est inauguré au 33 rue Clément Ader à Muret, au coeur du centre ville historique de cette ville du sud de Toulouse. Côté boutique, collections de tissus, mallettes de présentation trouveront leur place, les clients pourront être reçus dans un cadre cosy, et côté atelier, caché derrière le comptoir, les rideaux et les coussins continueront à être confectionnés sur la grande table.

Une collection de coussins de décoration est créée, pour certains dessinés exclusivement par elle-même et imprimés numériquement, tous numérotés et modèles uniques, vendus avec leur certificat d'authenticité.

Printemps 2020 : alors que COUSSIN RIDEAU & Cie se développe de façon très satisfaisante depuis son ouverture, le confinement dû au coronavirus met à mal l'économie mondiale et stoppe net les activités commerciales.  L'activité de l'atelier continue avec les commandes validées avant le 15 mars, le site internet est refait ... nul ne sait vraiment de quoi l'avenir va être fait, mais une chose est sûre :  encore une fois, Isabelle se battra jusqu'au bout pour son atelier !


 

COUSSIN RIDEAU & Cie signé Isabelle AGNÉLY - 33 rue Clément ADER - 31600 MURET - siren 418 316 626 00039 - ape 1392Z
 mail coussinrideauetcie@gmail.com - tél 05.61.43.98.52 - mobile 06.83.35.09.93 

Coussin Rideau & Cie © coussin-rideau-et-cie.fr 2020 tous droits réservés​
mentions légales    -     annuaire des professionnels